lien Aux jardin aujourd'hui si vous devez refaire une pelouse il est temps de semer.

BIOLOGIE

Biologie végétale

Les végétaux sont des organismes vivants.
Ils se differencient du règne animal par leurs cellules qui ont la faculté d'être polyvalentes et la présence d'une membrane pectocellulosique.
Comprenez par cela que leur ADN (Acide Desoxyribo Nucléique) ne leur octroie pas un rôle spécifique à jouer dès la naissance de la cellule, elles peuvent donc être assignées dans n'importe quelle partie de la plante.
D'où la faculté d'enracinement d'une partie de la plante et même d'une simple cellule.

La plante en générale

Pour notre exemple nous utiliserons une plante phanérogame (plante à fleur) dycotilédone.
Une plante se compose donc d'une partie aérienne qui rassemble tige, feuilles et fleurs.
Et d'une partie souterraine où se situe les racines, rhizomes ou autres organes de réserves.

La partie aérienne

-la tige

Une tige est un organne aérien ligneux ou herbacé qui porte des bourgeons.
Une tige peut être aérienne ou souterraine. Elle sert à vehiculer la sève brute et la sève élaborée vers les differents organes de la plante.
Une tige ou un tronc apporte une strucure à la plante differente selon les végetaux.

-le bourgeon

Il contient de jeunes cellules appelées méristèmes qui se situent dans l'apex, c'est le point de depart d'un nouvel organe tel qu'une tige ou une feuille.
Un bourgeon peut être axilaire c'est-a-dire à la base d'une tige ou d'un petiol, ou bien terminal au bout d'une tige.

-les feuilles

Composées de vaisseaux pour véhiculer la sève et d'un limbe où sont contenue la mojorité des cellules dotées de chloroplastes essentiels à la photosynthèse.
Sur la partie supérieure des feuilles on retrouve généralement un aspect brillant, c'est la cutine qui protège les cellules de la feuilles.
Sur la partie inférieure de la feuille on retrouve les stomates, indispensable aux échanges gazeux de la plante avec l'exterieur.
Le petiole plus ou moins long fixe la feuille à la tige.

-le bouton floral

Aux caractéristiques similaires d'un bourgeon, il contient l'ébauche d'une fleur.

-les fleurs et fruits


Puisque pour l'exemple nous utilisons une plante phanérogame (plante à fleur), notre végétal porte donc des fleurs et bien évidemment des fruits.
Les fleurs sont l'organe de reproduction sexué des phanérogames. Sa fecondation donnera place à un fruit qui contient des graines.

-le collet


C'est la zone de transition entre la partie aérienne et souterraine.


La partie souterraine



-les racines primaires


Elles assurent l'encrage de la plante et assurent l'acheminement de la sève provenant des racines secondaires.

-les racines secondaires


Elles ont les mêmes caractéristiques que les racines primaires mais à moindre échelle.
C'est au bout de ces racines que se situe l'apex qui est la zone de croissance du système racinaire.

-les radicelles


A l'extrimité des racines secondaires c'est elles qui sont chargées de récupérer par le biais de cellules spécifiques la solution du sol qui est constituée d'eau et d'éléments mineraux.
Ils permettent aussi l'absorption de differents gaz contenus dans le sol.


Les cellules


image
Les cellules végétales se differentient des cellules animaless par la présence d'une membrane pectocellulosique, la présence de chloroplastes et leur capacité à être assignées à un rôle spécifique aprés leurs divisions.
Comme les cellules animales, elles contiennent un noyau contenant les chaînes d'ADN (Acide Désoxyribo Nucleique) et ARN (Acide Ribo Nucleique), des mitocondries qui produisent de l'énergie, le cytoplasme et la vacuole.

Le fonctionnement


-La respiration


Une plante respire: elle a besoin d'oxygène et rejette du CO2.
Les cellules, pour se procurer de l'énergie, consume du sucre grâce à l'oxygène. De cette combustion en résulte de l'énergie indispensable au bon fonctionnement de tout organisme vivant et un rejet de CO2.
L'échange se fait par les stomates que l'on retrouvent essentiellement sur le dessous des feuilles mais aussi sur toute la plante.
La consomation d'oxygène d'une plante est inférieure à l'oxygène qu'elle rejette lorsqu'il y a photosynthèse.

-La transpiration


La plante en ouvrant ses stomates permet le phénomène d'évaporation de l'eau qu'elle contient.
L'eau ainsi perdue devra être récupérée par les racines.
Par effet d'aspiration la sève brute se deplace dans le xylème vers la partie supérieure de la plante.

-La photosynthèse


C'est le phénomène qui permet la synthèse du CO2 en glucose par l'action de la lumière.
Ce sont les chloroplastes contenus dans les cellules qui opèrent cette transformation sous l'effet de rayons lumineux.
Après synthèse, la plante se retrouve avec des glucoses et rejette de l'oxygène et de l'eau sous forme de vapeur.
image
dioxyde de carbone + eau = glucose + oxygéne + eau
6CO2 + 12H2O + lumière → C6H12O6 + 6O2 + 6H2O.

-La sève brute


image
La séve brute circule dans les vaisseaux du xylème.
Elle provient des racines qui la tirent de la solution du sol. Elle est composée d'eau et d'éléments minéraux.
Les radicelles à l'extremité des racines secondaires sont composés des cellules qui par phénomène d'osmose assure les échanges avec le sol.
L'eau va toujours d'un milieux moins concentré à un milieu plus concentré.
La solution contenue dans les cellules étant plus concentrée que la solution du sol, l'eau et les élément du sol rentrent dans les cellules de la plante.
Une solution du sol trop concentrée aurait l'effet inverse et aurait des conséquence désasteuses pour le vegetal.
Les éléments mineraux puisés dans le sol sont indispensables au développement et à la vie des cellules.

-La sève élaborée


Elle résulte de la photosynthèse et elle est indispensable à toutes les cellules qui conposent la plante.
La sève élaborée circule dans les vaisseaux du phloème.

-la croissance


C'est dans l'apex que les plantes se developpent. Il se situe au bout des tiges et des racines.
L'apex est constitué de meristéme qui sont des tissus où se trouvent les cellules les pluus jeunes de la plante.
Les tiges et les racines grossissent grâce au cambium formé lui aussi de méristéme.
Ces cellules qui n'ont pas d'attributions sont en constante divisions jusqu'à leur affectation diffinitive dans un tissu du végétal.
Sans les effets bénéfiques de la photosynthèse, de l'eau et des éléments mineraux puisés par la plante, aucun développement n'est possible.
Vous êtes ici
img
Create and secure by VirtualFog

Glider.